Accueil > Enseignement > Le métier d’enseignant

Le métier d’enseignant

Dernier ajout : 28 février.

Articles de cette rubrique

  • Les relations professeurs-parents

    2 février 2019, par Silvestre Baudrillart

    RELATIONS PROFESSEURS-PARENTS
    a) Les rôles respectifs Le professeur, les parents et l’élève ont chacun un rôle bien déterminé. Le connaître et le rappeler, pour éviter qu’il y ait trop d’exigences indues de la part des parents. - Le professeur : spécialiste de sa matière, il a aussi une vision globale de l’âge. Il sait ce que peut et doit faire un enfant de 11 ans ou un adolescent. Avec ses collègues, il élargit sans cesse cette compétence empirique. - Les parents : les premiers et principaux éducateurs (...)

  • Une pédagogie chrétienne

    1er janvier 2019, par Silvestre Baudrillart

    Intro : Pour une école qui se veut chrétienne, la pédagogie doit être imprégnée de christianisme. Or, existe-t-il une pédagogie chrétienne ? Quelles sont les caractéristiques qui peuvent rendre chrétienne une pédagogie ? Après avoir souligné la liberté, la créativité et la diversité des approches, nous nous centrerons sur les caractéristiques d’une pédagogie chrétienne : celle du Christ d’abord, puis nous nous arrêterons sur Don Bosco et saint Josémaria.
    1. LIBERTÉ, CRÉATIVITÉ ET DIVERSITÉ a) La « liberté des (...)

  • Le contenu du cours

    1er janvier 2019, par Silvestre Baudrillart

    Intro : On peut faire autrement : liberté ! L’important : la trace écrite, et un travail régulier > Même une séance de révision doit laisser une trace écrite sur le cahier.
    1) Un rituel pour le cours Après l’appel : une petite interro de 15’ (ou un contrôle moyen). L’interro placée en début de cours, c’est la meilleure place : l’élève est frais et dispos, il n’a pas à copier sur son cahier la fin du cours ou le travail. Une interro ne doit jamais être une punition. D’autre part, si on place l’interro en (...)

  • Les appréciations trimestrielles

    1er janvier 2019, par Silvestre Baudrillart

    SOMMAIRE
    1) Sortir de l’ornière du "peut mieux faire" 2) Dynamisme : au constat, joindre des conseils 3) Suggérer aux meilleurs eux-mêmes des pistes d’amélioration 4) Montrer un coin de lumière à ceux qui sont dans la vallée de l’ombre 5) Tenir compte des compétences pour personnaliser vraiment l’appréciation 6) Face aux parents, en groupe ou en individuel, tenir le langage du professionnel (illustration : célèbre scène de Topaze avec la Baronne)
    12 CONSEILS POUR DES APPRÉCIATIONS RÉUSSIES
    1) Trois (...)

  • DST et correction de copies

    1er janvier 2019, par Silvestre Baudrillart

    1) Préparer et adapter les sujets
    Un DST doit être faisable pour la classe. Le formuler un peu comme les exercices auxquels les élèves sont familiers dans le livre. Il vaut mieux un DST un peu facile, mais dont la difficulté tient surtout à la longueur, qu’un DST infaisable par le niveau de difficulté proposé.
    2) Aider les élèves à les préparer
    Préparer les élèves, c’est non seulement leur donner les chapitres à réviser, mais aussi certains exercices (facultatifs) pour se préparer. En composition, ils (...)

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 50