Accueil du site > 1. Enseignement > 11. Français > Enseigner le français

Enseigner le français

mardi 16 août 2016, par Silvestre Baudrillart

1. RYTHME DE TRAVAIL : MARQUER LE TEMPO

• Chaque jour de la semaine, consacré à une sous-matière : lundi, méthodologie-rédaction ; mardi, grammaire ; mercredi, récitation ; jeudi, orthographe ; vendredi, lecture suivie.

• Devoirs fréquents et à jour fixe : chaque semaine, dictée, récitation, interrogation d’orthographe-grammaire et de lecture suivie ; chaque quinzaine, une rédaction à rendre.

• Les notes sont rendues également dans la semaine.

• Chaque devoir est corrigé en classe, assez vite.

• Compositions en fin de trimestre.

2. ORTHOGRAPHE

a) Les dictées

• Des dictées d’une centaine de mots en 6e, contenant un nombre moyen de difficultés. Pas de notation négative, appréciations encourageantes, 2 points de présentation. Correction détaillée obligatoire à rendre si on a moins de 12, notée 12 maximum.

b) Le cours

• Le cours est structuré en 3 parties : dictée, corrigé des 4 exercices, et leçon.

• La leçon, de formulation simple, dure une quinzaine de minutes. Structure : règle, exceptions. Les éléments à retenir par cœur sont clairement indiqués.

c) Les exercices

• Ecrits en entier sur le cahier, et corrigés à l’oral avec une notation par lettre.

3. GRAMMAIRE

a) Structure du cours

• Il commence par l’interrogation d’orthographe-grammaire, sur 10 : dictée brève, sur 4 (2 phrases) ; question de grammaire (définition et exemple du cours), enfin une courte question d’orthographe.

• 15 minutes de correction des 3 exercices.

• Enfin, 15 minutes de cours.

b) Analyses grammaticales

• L’analyse grammaticale et logique est pratiquée régulièrement, de façon à devenir habituelle.

c) Plan de l’année

• Plan progressif, du plus simple au plus complexe : d’abord le nom et le verbe, l’adjectif, puis le groupe, la proposition, la phrase.

4. RÉCITATION

a) Structure du cours

• Avec un court poème (14-20 vers), tout le monde passe en 40 minutes environ.

• 15 minutes d’explication du poème suivant, photocopié, avec prise de notes obligatoire.

b) Critères de notation

• Un élève perd un point maximum par faute et par vers en 6e. Le ton compte peu, mais un élève a le droit de réciter en mimant, en jouant, etc.

• Un 20 donne droit à un timbre, et l’élève ayant eu le plus de 20 reçoit un poster en fin d’année.

5. LECTURE SUIVIE

a) Choix des ouvrages

• Nombre : 9 livres pour l’année (un par période et à chaque congé).

• Livres étudiés en classe : de préférence « littéraires », d’auteurs connus.

• Livres résumés en vacances : de style plus « moderne » (aventures, enfants ou humour).

• Les garçons aiment les livres où il y a de l’action. Le cadre historique plaît aussi : antiquité, moyen âge…

• Une liste d’ouvrages conseillés est distribuée aux élèves en début d’année.

b) Structure du cours

• 1er cours, une biographie de l’auteur.

• Si l’ouvrage est long, on alterne la lecture à a maison (30 pages) et les résumés faits en cours.

• En début de cours, un contrôle de lecture, noté.

6. RÉDACTION

a) Choix des sujets

• Récits d’aventures imaginaires : le narrateur est le héros d’une quête, si possible placée à une époque historique en rapport avec le programme.

• Récits d’expérience personnelle : une expérience en rapport avec une vertu, un moment d’émotion forte…

b) Critères de notation

• Présentation : fixer en début d’année des exigences très précises de propreté, d’orthographe…

• Nombre de lignes minimum fixe.

• Brouillon à rendre obligatoirement.

• Introduction et conclusion systématiques.

c) Cours de méthodologie-rédaction

• Le cours suit un programme prévu en début d’année, alternant des questions de méthodologie générale et des points sur les méthodes du français, y compris la rédaction.

• Les corrections de rédactions s’ajoutent à ce cours.

7. EXPOSÉS

a) Rythme

• Un exposé par trimestre, et par binôme.

• L’exposé dure 10 minutes en fin de cours.

b) Notation

• Les élèves donnent un panneau, puis font un oral.

• Le panneau, puis l’oral sont notés distinctement.