Silvestre Baudrillart est professeur de français et de latin dans un lycée de la région parisienne. Il nous livre sur son site quelques réflexions personnelles sur la littérature, la conjugaison, l’enseignement, l’éducation...

Derniers articles

  • Une Allée du Luxembourg

    Elle a passé, la jeune fille Vive et preste comme un oiseau À la main une fleur qui brille, À la bouche un refrain nouveau. C’est peut-être la seule au monde Dont le cœur au mien répondrait, Qui venant dans ma nuit profonde D’un seul regard l’éclaircirait ! Mais non, — ma jeunesse est finie… Adieu, doux rayon qui m’as lui, — Parfum, jeune fille, harmonie… Le bonheur passait, — il a fui !
    Gérard de NERVAL (...)

  • Les Deux Amis

    6 février, par Silvestre Baudrillart

    LES DEUX AMIS
    Deux vrais amis vivaient au Monomotapa : (1) L’un ne possédait rien qui n’appartînt à l’autre : Les amis de ce pays-là Valent bien, dit-on, ceux du nôtre. Une nuit que chacun s’occupait (2) au sommeil, Et mettait à profit l’absence du soleil, Un de nos deux Amis sort du lit en alarme ; (3) Il court chez son intime, éveille les Valets : Morphée avait touché le seuil de ce palais. L’ami couché s’étonne, il prend sa bourse, il s’arme ; Vient trouver l’autre, et dit : (...)

  • RIEN QUE POUR AUJOURD’HUI

    4 décembre 2021, par Silvestre Baudrillart

    1. Ma vie n’est qu’un instant, une heure passagère Ma vie n’est qu’un seul jour qui m’échappe et qui fuit Tu le sais, ô mon Dieu ! pour t’aimer sur la terre Je n’ai rien qu’aujourd’hui !... 2. Oh ! je t’aime, Jésus ! vers toi mon âme aspire Pour un jour seulement reste mon doux appui. Viens régner dans mon coeur, donne-moi ton sourire Rien que pour aujourd’hui ! 3. Que m’importe, Seigneur, si l’avenir est sombre ? Te prier pour demain, oh non, je ne le puis !... Conserve mon coeur pur, couvre-moi de ton (...)

  • Châteaux de Loire

    28 août 2021, par Silvestre Baudrillart

    Le long du coteau courbe et des nobles vallées Les châteaux sont semés comme des reposoirs, Et dans la majesté des matins et des soirs La Loire et ses vassaux s’en vont par ces allées. Cent vingt châteaux lui font une suite courtoise, Plus nombreux, plus nerveux, plus fins que des palais. Ils ont nom Valençay, Saint-Aignan et Langeais, Chenonceaux et Chambord, Azay, le Lude, Amboise. Et moi j’en connais un dans les châteaux de Loire Qui s’élève plus haut que le château de Blois, Plus haut que la (...)

  • DICTEES DE 4e POUR ELEVES PLUS AVANCES (Honoré de Balzac, Le Colonel Chabert)

    24 avril 2021, par Silvestre Baudrillart

    1 : Un Commentaire sarcastique
    -- Allons ! encore notre vieux carrick !
    Cette exclamation échappait à un clerc appartenant au genre de ceux qu’on appelle dans les Études des saute-ruisseaux, et qui mordait en ce moment de fort bon appétit dans un morceau de pain ; il arracha un peu de mie pour faire une boulette qu’il lança railleusement par le vasistas d’une fenêtre sur laquelle il s’appuyait. Bien dirigée, la boulette rebondit presque à la hauteur de la croisée, après avoir frappé le chapeau d’un (...)

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 410