Accueil du site > 6. Littérature > 61. Anthologie > B > BARBIER Auguste (1805-1882)

BARBIER Auguste (1805-1882)

Dernier ajout : 16 novembre 2011.

GIF - 49.8 ko

Articles de cette rubrique

  • L’idole

    13 novembre 2011, par Silvestre Baudrillart

    Ô Corse à cheveux plats ! que ta France était belle Au grand soleil de messidor ! C’était une cavale indomptable et rebelle, Sans frein d’acier ni rênes d’or ; Une jument sauvage à la croupe rustique, Fumante encor du sang des rois, Mais fière, et d’un pied fort heurtant le sol antique, Libre pour la première fois. (…) Quinze ans son dur sabot, dans sa course rapide, Broya les générations ; Quinze ans elle passa, fumante, à toute bride, Sur le ventre des nations ; Enfin, lasse d’aller sans finir sa (...)